Le Berger Australien

 

 

ORIGINES :

Ce superbe Berger d’Australie compte parmi ses ancêtres le chien de berger utilisé dans l’arrière-pays montagneux basque, à la frontière Franco-espagnole. Le peuple basque a des origines pastorales et possède des chiens de berger depuis des siècles.

 

Les basques ont toujours pratiqués l’émigration. Au XIX° siècle, notamment, de nombreux bergers et bouviers basques sont partis en Australie. A l’époque, ce pays commençait à se faire une réputation mondiale comme producteur de moutons et de laine de Mérinos, et ils avaient besoin de bergers très habiles pour s’occuper des grands troupeaux; bien entendu avec leurs chiens !

Ceux-ci se croisèrent alors quelque peu avec les chiens autochtones, les Bouviers et les Kelpies. L’historien du club du Berger Australien d’Amérique, Phil Wildhagen affirme qu’il y eut en outre un apport des chiens de berger d’une enclave coloniale allemande et suisse allemande en Australie; ce qui est tout à fait plausible, car les merveilleuses couleurs des Bouviers Bernois se reflètent chez quelques sujets Aussies.

 

Dans la seconde moitié du XIX° siècle, au temps de la ruée vers l’or, des descendants de ces immigrés basques, qui avaient si bien réussi en Australie, décidèrent de nouveau de chercher fortune, cette fois en Amérique. La encore, ces immigrés furent bien vite acceptés et intégrés,

et leurs chiens fort appréciés. Au début du XX° siècle sachant seulement que ces chiens très doués pour le travail pastoral arrivaient avec des moutons australiens les ranchers américains commencèrent à parler d’eux comme des Australian Shepherd Dogs , et c’est ce nom que la race a gardée depuis. Il est rapporté que beaucoup de cow-boys mythiques ont possédé des Aussies. Mais l’Aussie a plus d’un tour dans son sac, et plus d’une compétence, comme le démontrèrent les tournées de Jay Sisler, un célèbre dresseur de chiens de l’Idaho (il a acquis son premier Aussie en 1939), qui enchantait les spectateurs par le parfait entraînement de ses "artistes." Si leurs exercices tenaient plutôt du numéro de cirque, ils ont sans aucun doute beaucoup contribué à faire connaître et apprécier la race tant aux États Unis qu’au Canada. Certains des chiens de Jay Sisler ont séduit Walt Disney qui en a fait des vedettes du grand écran dans plusieurs de ses films. Comme il fallait bien renouveler la troupe, Jay Sisler et son frère Gene firent un peu d’élevage et on ne peut nier que leurs produits ont constitué la base des lignées modernes auxquelles ils ont transmis leur intelligence, leur aptitude à l’entraînement et leur allant au travail.

 

 

 

Standard FCI n° 342 du 09 / 12 / 1996.  Traduction : Prof .R.Triquet.

 

      GROUPE Premier: Chien de berger

      ORIGINE : États Unis d’Amérique

      ASPECT GÉNÉRAL :

Le berger australien est bien proportionné, légèrement plus long que haut, de taille et d’ossature moyennes. Sa robe offre originalité et variété, il est attentif et plein de vivacité, souple et agile, bien charpenté et musclé sans lourdeur. Poil de longueur et de textures moyennes. La queue est naturellement courte ou écourtée à la naissance.

 

 

 

 

 

 

PROPORTIONS IMPORTANTES

La longueur, mesurée de la pointe du sternum à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur mesurée, du sommet du garrot au sol.

 

CONSTRUCTION

Solide dans sa construction avec une ossature moyenne. Caractère masculin sans grossièreté de la structure du mâle. Caractère féminin de la femelle sans que l’ossature soit frêle.

 

TÊTE

Nettement dessinée, forte et sèche. Dans ses dimensions, elle doit être proportionnée au corps.

 

            Le crâne :

Le sommet est plus plat ou légèrement bombé. Il peut présenter une légère protubérance occipitale. Le crâne est aussi large que long.

 

Le museau :

Sa longueur est égale ou légèrement inférieure à celle du crâne. De profil, la ligne supérieur du crâne et la ligne du chanfrein sont parallèles. Elles sont séparées par un stop modéré mai bien défini. Le museau s’amenuise peu de la base à la truffe et il est arrondi à l’extrémité.

 

La truffe :

            Chez les bleus merle et les noirs, la truffe est noire (ainsi que les lèvres).

            Les rouges merle et les rouges ont la truffe foie ou brune (ainsi que les lèvres).

            Une dépigmentation (taches roses) est admise chez le sujet merle, si elle n’excède pas                     

            25% de la truffe.

 

Les dents :

Denture complète, dents fortes et blanches articulées en ciseaux ou en tenailles.

 

Les yeux :

Couleur marron, bleue, ambre, ou toute variation ou combinaison de ces couleurs y   compris mouchetures et marbrures. En forme d’amande, les yeux ne sont ni saillants ni enfoncés dans les orbites. Les chiens à la robe bleu merle ou noire ont le bord des paupières pigmente de noir. Les rouges merle et les rouges ont le bord des paupières pigmenté de foie (brun).

 

L’expression :

Le Berger Australien se montre attentif, intelligent, vigilant et animé du désir de    plaire. Le regard doit être vif, mais amical.

 

Les oreilles:

Triangulaires, pavillon de dimensions modérées, attachées haut sur la  tête. Quand le  chien est très attentif, elles se replient vers l’avant ou sur le coté, comme une oreille en rose. L’oreille dressée ou pendante constitue un défaut grave. 

 

Le cou :

Fort, de longueur modérée, le dessus légèrement galbé, il s’insère bien entre les épaules.

 

 

 

      CORPS 

      Lignes du dessus:

      Le dessus est droit et solide, horizontal et ferme du garrot aux hanches.

 

            Croupe :

            Modérément inclinée

 

            Poitrine :

            Pas large, mais haute, son point le plus bas atteignant le coude.

                        Côtes : Longues et bien cintrées, ni plates ni en tonneau.

                        Ligne du dessous : Modérément relevée.

 

            Queue :

            Droite, naturellement courte ou écourtée, elle ne doit pas mesurer plus de 10cm de long.

 

      MEMBRES ANTÉRIEURS

      Leur ossature est forte, plutôt ovale que ronde.

 

            Épaules:

            Omoplates longues, plates, assez rapprochées au garrot et bien inclinées.

 

            Bras :

Il doit avoir à peu prés la même longueur que l’omoplate et forme avec elle un angle   approximativement droit.

 

            Avant-bras :

            D’aplomb, perpendiculaire au sol.

 

            Métacarpes :

            De longueurs moyennes et très légèrement inclinés. On peut faire l’ablation du pouce 

            Antérieur.

 

            Pieds :

            Ovales, compacts, avec des doigts serrés et bien cambrés. Les coussinets sont épais et  

            élastiques.

    

MEMBRES POSTÉRIEURS :

La largeur de l’arrière-main est égale à celle de l’avant-main mesurée au niveau des épaules. L’angle approximativement droit formé par le bassin et la cuisse correspond à celui formé par l’omoplate et l’humérus.

 

            Grassets :

             Nettement dessinés.

            Articulation du jarret :

            Angulation modérée.

   

            Jarret :

Courts, perpendiculaires au sol, parallèles vus de derrière. Il faut faire l’ablation des ergots.

    

             Pieds :

Ovales, compacts, avec des doigts serrés et bien cambrés. Les coussinets sont épais et élastiques.

 

ALLURES 

Unies, dégagées et faciles. Le Berger Australien fait preuve d’une grande agilité dans ses mouvements. Enjambées couvrant bien du terrain, en équilibre. Les membres antérieurs et postérieurs se déplacent dans des plans parallèles à l’axe médian du corps. A mesure que la vitesse augmente, les pieds (antérieurs et postérieurs) convergent vers le plan médian, tandis que le dessus reste ferme et horizontal. Le Berger Australien doit être agile et capable de changer de direction ou d’allure instantanément.

 

ROBE 

Le poil :

De texture et de longueur moyennes, droit à ondulée, résistant aux intempéries. Le sous-poil varie en quantité avec les saisons. Le poil est court et lisse sur la tête, les oreilles, le devant des membres antérieurs et sous les jarrets. L’arrière des membres antérieurs et les culottes sont modérément fournis. Crinière et jabot modérées, plus marqués chez les mâles que chez les femelles. Un poil atypique constitue un défaut grave.

 

COULEURS 

Bleu merle, noir, rouge merle, rouge. Ces couleurs, avec ou sans marques blanches et/ou marques feu, toutes couleurs étant à égalité. Le collier blanc ne s’étend pas au-delà du garrot. Le blanc est admis au cou, au poitrail, aux membres, à la partie inférieure du museau, avec liste en tête, et peut s’étendre à partir du dessous jusqu’à 10 cm, en mesurant de l’horizontale passant par le coude. Le blanc sur la tête ne doit pas dominer et les yeux doivent être complètement entourés de zones colorées. Les merles ont pour caractéristique de foncer avec l’âge.

 

TAILLE 

La taille préférée est de 51 à 58 cm pour le mâle et de 46 à 53 cm pour la femelle. La qualité ne doit pas être sacrifiée au profit de la taille.

 

DÉFAUTS 

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

 Défauts éliminatoires :

- Prognathisme supérieur ou inférieur avec décalage de plus de 3 mm. La perte de contact causée par des incisives centrales courtes dans une denture par ailleurs correcte ne sera pas considérée comme prognathisme.

                        -Les dents cassées ou manquantes par accident ne seront pas pénalisées.

-Taches blanches sur le corps, c’est à dire entre le garrot et la queue, sur les côtés entre les coudes et la partie postérieure de l’arrière train, pour toutes les couleurs.

N.B : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

COMPORTEMENT

 L’Aussie est un chien de travail pourvu de forts instincts pour le rassemblement et la garde des animaux. De plus c’est un compagnon exceptionnel qui s’intègre parfaitement à la vie de famille. Il s’agit d’un chien équilibré et avenant, il est toujours en alerte et pense constamment à ce qu’il doit faire, comme berger, comme gardien, ou comme compagnon. Sa Loyauté et sa dévotion envers son maître et sa famille sont légendaires. Il adore les enfants ! Sa constance de caractère lui permet de pouvoir aborder tout et n’importe quoi avec souplesse et facilité. Il remplit ses taches avec ardeur et enthousiasme et sait faire preuve d’autorité dans son travail. Toutefois une éducation ferme mais non violente s’impose très tôt.

 

ESPACE VITAL

Comme l’Aussie est très énergique et très actif, il préfère la campagne à la ville. Néanmoins si vous veillez à ce qu’il puisse se dépenser tous les jours, il peu vivre en ville.

 

NOURRITURE

Comme tout autre chien, le Berger Australien a besoin de croquer. Les aliments secs de qualité (croquettes Premium) offrent aujourd’hui une vaste gamme adaptée à chaque cas, en fonction de l’age du chien et en fonction de son activité. Ces produits sont très complets et très équilibrés. Vous les trouverez dans les magasins spécialisés de type animalerie. Ne suralimentez pas votre Aussie et n’hésitez pas à demander conseil à votre éleveur.

 

SANTE

 Comme toutes les autres races le Berger Australien doit être vacciné :

      (CHPL),

      C = maladie de Carré,

      H = hépatite de Rubarth,

      P = parvavirose ou gastro-entérite,

      L = leptospirose,

      Dans certains départements, il faut également vacciner contre la rage R      

Il doit être vermifugé et protégé des parasites externes (puces, tiques, aoûtats, gale, etc...). Même si il n’est pas plus touché que d’autres races, le Berger Australien peut être affecté par diverses pathologies.

      - ( l’ARP ) Atrophie rétinienne progressive,

      - ( l’AOC ) Anomalie oculaire du colley,

      - La cataracte juvénile,

      - La dysplasie coxo-fémorale (hanche).

       Il faut faire tester les Aussies afin de déceler ces affections et écarter de la reproduction les     

      Sujets atteints.

 

TOILETTAGE

Un bon brossage hebdomadaire est recommandé. Le bain ne s’impose qu’avant une exposition.  

 

CARACTERE

La force, la résistance, le courage et l’agilité, combinés à une intelligence extraordinaire sont les traits les plus marquants de cette race spectaculaire.

Conseils et utilisation :

Chien de troupeaux d’origine, il est très doué en agilité, RCI, obéissance, pistage. Il est également utilisé comme guide d’aveugle ou chien de décombres.

Aux ÉTATS UNIS il pratique entre autre, le flyball, le frisbee et est employé par les pompiers et les douaniers.

 

 

BE-653-625-095  |  de.montclea@skynet.be